Mon Corps Et Moi, une relation en dent de scie.

Mon corps et moi, je t’aime moi non plus !

Hello toi ! Comment vas tu ?Aujourd’hui je prend mon courage à deux mains afin de te dévoiler cette guerre que j’ai déclaré a mon corps et mon image depuis l’adolescence !

Si aujourd’hui je suis une jeune femme épanoui qui accepte son corps, ça n’a clairement pas toujours été le cas.

A la fin de l’adolescence j’ai pris beaucoup de poids, je me détestais… je pleurais en m’habillant, je me cachais dans des robes larges et pas moulantes pour un sous. Toute mes amies étaient de petites brindilles j’avais l’impression d’être Pumba au milieu des Timon.

Un jour j’étais a une soirée entre pote et c’étais le moment où le clip « Blurred  Lines » venait de sortir, j’adorais ce clip ! Je dis à un pote  » Regardes ces nanas, tellement a l’aise avec leur corps, j’aimerai tellement assumer mon corps comme elles ! » et il m’a répondu « non mais laisse tomber tu ne sera jamais comme ça » … j’étais terriblement vexée et je me suis dis que j’allais leurs montrer de quoi j’étais capable ! Sauf que j’ai fais que des bêtises ! Je me suis nourrie pendant 1mois et demi que de – blanc de poulet – tomate – fromage blanc – 0 féculents. J’avais maigri mais j’étais très très faible. J’étais mince, j’étais heureuse, mais j’étais un vrai zombie… Puis j’ai rencontré celui qui allait devenir mon futur mari, Cédric.

Au début d’une relation amoureuse, qu’est ce qu’on bouuuuffffe ! Resto à gogo et petits repas en amoureux à la maison.  Et là j’ai repris tout mes kilos avec de nouveau en plus et pleiiiin de cellulite ! Une catastrophe ! J’avais honte car je n’avais pas le même corps qu’au début de ma relation …

Je me lance donc dans le Top Body Challenge et prend les conseils de mon coach Anthony et je me lance ce challenge d’aimer mon corps de nouveau. Et BIM ça marche ! j’étais trop happy, en plus j’avais cette communauté sur Instagram qui me suivait, j’étais trop contente ! Je décroche même un contrat d’un an avec la marque Cellublue pour être leur ambassadrice et tout ça grâce à mes résultats, j’étais aux anges !

Et là ma vie perso bascule, ma grand mère d’amour décède en 6 petit mois… J’étais effondrée, inconssolable ! Du coup pour faire mon deuil je me plonge dans le sport à fond. J’arrive même à finir un semi marathon avec une « préparation » ( si on peu appeler ça comme ça) de 2 semaines seulement et en ayant jamais couru plus de 10 kilomètres… Le mental m’a porter jusqu’a la fin de la course que j’ai d’ailleurs terminée en larme en 2H09. Pareil pour la muscu, lorsque j’étais en training, je ne pensais plus à rien, je me vidai la tête et ça m’a vraiment aidé a faire une bonne partie de mon deuil !

Vient l’été 2017, je suis en vacance avec ma famille et on profite, je suis heureuse. Dans un an j’épouse l’homme que j’aime. Je fais mon de sport car peu à peu j’en ressent moins le besoin. Car avec du recul j’ai toujours fait du sport grâce ou à cause de quelqu’un

  • Pour faire fermer la bouche aux médisants
  • Pour mon copain ( alors qu’il ne m’avais jamais rien reproché)
  • Pour ne pas « décevoir ma communauté »
  • Par « obligation » pour la marque avec qui je bossai
  • Pour combattre mon deuil

Mais maintenant que je me rend compte que mon homme m’aime peu importe ma taille de pantalon, que ma communauté reste auprès de moi même si je n’ai pas la même silhouette, que mon moral va mieux , j’ai mon envie de faire mon sport.

Ma dévotion pour le sport était ma thérapie mais surtout le miroir de mes démons intérieurs, d’un manque de confiance en moi et de ma tristesse.

Je suis aujourd’hui heureuse, avec un million de sublimes projets ! Mariage, bébé, achat d’un nid d’amour… Et désormais lorsque je me lève plus tôt pour allez au sport ou rentre plus tard j’ai l’impression de passer à cotés de moments précieux avec Cédric , en famille, ou entre amis.

Je pense que très clairement je n’ai plus le mental pour me perdre dans le sport comme avant et au lieu de m’en vouloir, je m’en réjouis ! Car cela marque le début d’un nouvelle vie moins torturée psychologiquement !

Je ne laisse pas allez non plus, je continu mes massage Cellublue, je fais un peu de sport tranquillou mais je ne cherche plus  » l’excellence » , je cherche a gardé cet esprit heureux et apaisé que j’ai bataillé à gagner !

Je me sent tellement mieux dans une taille 40 mais avec une vie amoureuse, familiale et amicale riche , plutôt qu’en 36 avec une vie digitale et un corps musclé mais a bout de souffle.

Je ne jette pas la pierre au fitness, il m’a tant apporté ! Mais ce n’est juste plus mon choix de vie.

Tu connais desormais mon parcours, et ma vison des choses.

Plein de bisous à toi ❤

4 commentaires

  1. Elisabeth

    Bonjour Laura, je te suis depuis un petit bout de temps sur instagram et c’est la première fois‘ que je viens sur ton blog. Cet article me parle énormément car je suis encore en phase d’acceptation de mon corps. Je tenais à te dire que tes mots m’ont fait du bien. Je me suis rendue compte que je n’etais pas toute seule dans ce cas à vouloir profiter de la vie et ne pas passer ma vie dans une salle de sport alors j’en fais un petit peu pour me sentir bien mais j’essaie surtout de manger mieux!!! Je voulais te remercier pour tous tes mots et les photos que tu postes car grâce à toi je me sens mieux!!! Et plus en phase avec ce que je pense! C’est un vrai bonheur de te suivre alors reste comme tu es!!!! Et je te souhaite le meilleur ❤

    J'aime

  2. emilia_breakfastideas

    Salut la miss. Pendant le gouter je viens de prendre le temps de lire ton article. otant te dire que j’avais déja perçu le probleme, et je me doutais que te pousser autant dans le sport par obligation, entre autre, aurait ses conséquences. Il m’est arrivé un peu pres la meme chose, dans le sens ou apres avoir trouvé plaisir dasn le sport, j ai recommencé a y trouver de l obsession et vouloir aller trop loin… le tout est de trouver equilibre, jour en jour, et de reste en bonne santé. Bisous

    J'aime

  3. Camilleyseas

    Hello Laura,
    En tout cas tu es rayonnante ces derniers mois 😊
    Et c’est agréable de lire un article qui pousse à trouver son bonheur intérieur plutôt que de pousser au superflu !
    Plein de joie et de bonheur 💕

    J'aime

  4. Maud

    Bonjour Laura 🙂 merci beaucoup de partager ton expérience …je dois dire que à des détails près je me retrouve beaucoup dans ton récit. Tu as raison je crois ..il faut apprendre à s’aimer et à profiter de la vie et des bons moments. Il me manque le chéri pour m’epanouir Pleinement mais j’essaye également de m’accepter comme je suis …parce que ce qui a de plus beau chez une femme ce n’est pas forcément son corps parfait mais c’est aussi son sourire et sa joie de vivre …moi aussi en étant plus mince mais en mangeant beaucoup moins et probablement pas assez ..j’etais peut être mince mais malheureuse. Merci à toi ..je te trouve juste sublime ..tu seras une mariée magnifique j’en suis persuadée

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s